Aube Naissante se déploie sur Secret World Legends

Alors que les événements de Tokyo clôturaient le premier arc narratif de Secret World Legends, la mise à jour Aube Naissante qui vient d'être déployée relance la trame narrative du jeu, avec ses rebondissements et faux-semblants.

secret-world-legends-dawn-of-the-morninglight.jpg

Lors de son lancement en 2012, The Secret World se démarquait significativement de l'offre MMO d'alors, autant du fait de son univers que ses mécaniques de jeu. Funcom imaginait en effet d'immerger les joueurs dans un monde contemporain inquiétant dans lequel mythes, surnaturel et autres légendes urbaines relèvent d'une réalité tangible, pour peu qu'on soit en mesure de percer les arcanes du « monde secret » du titre. Et la dimension ludique de The Secret World était tout aussi originale puisque parallèlement à des affrontements confrontant les joueurs à des monstres et démons de cauchemars, elle nous embarquait surtout au coeur d'une trame narrative particulièrement dense, mature voire horrifique, à découvrir progressivement au gré d'énigmes et d'enquêtes, de complots et de conspirations, de missions d'investigation ou de sabotage -- sollicitant les connaissances et facultés de déduction des joueurs, et parfois suffisamment corsés pour nous obliger à procéder à des recherches minutieuses d'indices, dans et hors du jeu, pour identifier les meilleurs moyens de progresser.
Et si The Secret World se montrait à la fois plutôt ambitieux et original (se positionnant aux antipodes de l'offre MMO de l'époque reposant essentiellement sur des clones de World of Warcraft), le MMO de Funcom est resté un titre de niche, manifestement jugé trop compliqué et fidélisant un nombre limité de joueurs.

De The Secret World à Secret World Legends

Parallèlement, Funcom connaissait des difficultés financières et lorsqu'il est nommé à la tête du studio norvégien en août 2015, Rui Casais initie un changement progressif de stratégie commerciale : Funcom renonce aux MMO de très grande envergure nécessitant des années de développement pour se focaliser sur la conception et l'exploitation de jeux plus modestes, plus accessibles, conçus plus rapidement et mis à jour plus souvent. Cette nouvelle stratégie portera manifestement ses fruits puisque Funcom revendique le meilleur exercice de son histoire en 2017 et l'exploitation de The Secret World s'inscrit alors pleinement dans cette nouvelle politique : au cours de l'été 2017, The Secret World devient Secret World Legends.

producerletter3-1024x576.jpg
Tokyo 1 - Bannière

On y retrouve le même univers de jeu contemporain, la même atmosphère inquiétante et ésotérique qui piquait la curiosité des joueurs de The Secret World (certaines zones ont fait l'objet d'une refonte de design et les quêtes sont articulées de telle sorte qu'elles s'enchainent mieux pour leur donner davantage de sens), mais dans le cadre d'un gameplay modifié : le jeu est maintenant présenté comme un « RPG d'action en monde partagé » laissant la part belle à une trame narrative mieux à même de guider les nouveaux joueurs au travers des « légendes du monde secret ». Dorénavant, les zones accueillent un nombre de joueurs limité pour une meilleure immersion (et améliorer les performances du jeu), le contenu est davantage conçu pour des joueurs seuls ou en petits groupes -- notamment dans le cadre de donjons, dont certains sont scénarisées, ou d'instances pour deux joueurs, entre autres.

Pour l'occasion, le système de combat a également été remis au goût du jour pour plus dynamisme (sans ciblage, avec un système d'esquive simplifié), sans pour autant rogner sur la liberté laissée au joueur (peu importe la classe, on a accès à l'ensemble des compétences et c'est le choix de l'arme parmi un arsenal relativement divers qui définit le style de combat). De même pour le système de progression : il est plus clair que dans la version initiale du jeu (moins susceptible de donner lieu à des erreurs) et repose surtout sur une nouvelle gestion de l'équipement qu'on fait progresser tout au long du jeu, bien plus facilement que dans TSW.
Et pour (re)trouver un (nouveau) public, le jeu est surtout distribué selon un modèle free-to-play permettant à l'ensemble des curieux de découvrir l'essentiel du jeu à bon compte -- l'intégralité du contenu narratif est jouable gratuitement quand le contenu payant est cosmétique ou de confort.

Aube naissante, un nouvel arc narratif

Depuis juin 2017, les différentes contrées et mises à jour de The Secret World ont donc été progressivement adaptées dans Secret World Legends, permettant d'explorer tantôt Kingsmouth, cette petite ville insulaire de Nouvelle-Angleterre, les sables brûlants d'Égypte, les forêts de Transylvanie ou plus récemment Tokyo. Et la capitale japonaise était l'occasion de clore le premier arc narratif de Secret World Legends.
Après quelques mois durant lesquels le développeur s'est montré discret, tout juste entrecoupés par quelques événements saisonniers et le lancement du nouveau système d'agents, Secret World Legends se réanime à l'occasion d'une nouvelle mise à jour déployée ce 4 avril, Aube naissante (Dawn of the Morninglight), qui marque les premiers pas vers une nouvelle saison et un nouvel arc narratif.

Dawn of the Morninglight - 1

On se souvient qu'au terme du précédent chapitre, notre personnage était jugé responsable des « événements de Tokyo », l'obligeant à faire profil bas en attendant de trouver les véritables responsables. Dans cette optique, le nouveau chapitre « Aube Naissante » de Secret World Legends ouvre les portes d'une contrée encore inexplorée, nous conduisant cette fois en Afrique du Sud (où l'on découvrira les mythes et légendes locales) -- au travers de diverses zones que les joueurs seront amenés à découvrir au gré de leur progression dans l'extension.
Dans cette nouvelle région du monde, les joueurs seront confrontés à la secte de l'Aube nouvelle, officiellement en quête d'une nouvelle Terre promise mais dont il conviendra de percer les desseins véritables au travers d'une nouvelle série de six missions qui font progresser la trame globale du jeu, avec leur lot de rebondissements et de faux-semblants (en plus de douze missions secondaires inédites). Cette nouvelle histoire débute par le fait de s'infiltrer dans la secte en se faisant passer pour un adepte du culte, afin de progresser dans sa hiérarchie -- et comme souvent dans le jeu, plusieurs méthodes différentes permettent d'atteindre l'objectif. Certains choisiront peut-être de se montrer discrets ; d'autres très indiscrets, par exemple en explorant le camp de nuit malgré le couvre-feu qui y est imposé pour le découvrir sous un nouveau jour...

Si la trame de Dawn of the Morninglight n'occupera les joueurs que quelques heures (et quelques-unes de plus pour les missions secondaires), la mise à jour marque surtout la transition entre les événements de Tokyo et le début d'une nouvelle saison -- dont on ne sait encore rien mais qui, comme la première, devrait plonger le joueur dans les méandres d'une histoire complexe qui nous conduira de nouveau vers de nouvelles destinations.
La mise à jour est distribuée gratuitement (tout comme la version de base du jeu, donc, qui peut être téléchargée sur le site officiel), mais un pack optionnel est également mis en vente pour 20€, intégrant du contenu cosmétique. Dawn of the Morninglight est donc à découvrir depuis ce 4 avril, en attendant de prochaines aventures.

Cet article s'inscrit dans le cadre d'une campagne publicitaire commandée par Funcom, et est rédigé sans contrainte éditoriale de l'éditeur, ni consultation ou intervention dans le fond ou dans la forme.

Réactions (12)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Secret World Legends ?

25 aiment, 19 pas.
Note moyenne : (47 évaluations | 0 critique)
5,5 / 10 - Assez bien

10 joliens y jouent, 14 y ont joué.